logo

La Abaya kimono: de sous-vêtement à longue tenue pudique !

A l’origine, le kimono (littéralement : « que l’on porte sur soi »), le kosode, remonte au VIIè siècle, alors que le Japon est sous influence chinoise. Le kosode est alors considéré comme un sous-vêtement, associé à un pantalon ou une jupe longue ou encore une veste ample. Il peut être porté avec une Abaya ou un Jilbab.

Une rupture diplomatique de la Chine et du Japon durant la période Heian (794-1185) laissa place au sens esthétique, puis au raffinement, avec une attention particulière au niveau de l’harmonie des parures.

Au XIVè siècle, durant la période Muromachi (1392-1573), le kosode finit par perdre son statut de sous-vêtement et se porte désormais au grand jour et à l’extérieur, sur plusieurs couches d’autres vêtements. (Extrait de Kyototradition.com)

Après sa première apparition en Occident en 1903 avec le créateur Paul Poiret, en passant par des peintures impressionnistes le kimono refait surface ces dernières années et on ne parle que de lui !

Nous l’avons bien entendu repris dans un style simple et géométrique en assortissant 2 couleurs sur notre Abaya Kimono qui fait fureur cette année. La tendance de la mode japonaise a conquis de nombreuses contrées, et de Dubaï au émirats arabes unis à Kuala Lumpur en Malaisie, Paris en France en passant par londres au UK ou New-york aux états-unis, les Abayas Kimono ont un succès fou et s’arrachent comme des petits pains.

Saviez vous qu’au Japon, le terme Kimono a été utilisé pendant des siècles pour désigner le « vêtement »; on n’en est pas encore arrivé là avec le terme « jilbeb« , on s’imagine mal dans une boutique en plein cœur de la France demander à une vendeuse: Alors, montrez moi ce qui se fait de mieux en jilbab ( vêtement ) cette saison ?!!! « 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

YOU MAY LIKE