logo

Ma première fois en hijab et jilbeb

 
 Mettre le voile, symbole de pudeur, de fierté, d’obéissance et de dignité n’est pas un geste anodin comme mettre du sucre dans son café ou du khol sous son oeil. Se couvrir, se préserver, honorer son Créateur comme il nous a honoré est en effet le but de chaque personnes qui s’apprêtent à sauter ce pas si significatif. Par cette action lourde de sens nous nous rapprochons de Lui. Nous lui donnons la Confiance et l’Attention qu’IL mérite. Nous Lui montrons que nous avons entendu et obéi, que nous sommes fières d’être du nombre des serviteurs qui recevront, au prix d’efforts constants, Son agrément ultime, s’IL le veut.

Gênée, apaisée, sereine, mal à l’aise, heureuse, satisfaite… fière. Des adjectifs pouvant très certainement qualifier ce que chacune des filles voilées parmi nous a pu ressentir la première fois qu’elle a enroulé autour d’elle l’étoffe sacrée synonyme de pudeur et d’obéissance à Notre Créateur. Des mots qui trouveront également leur sens dans le cœur de nos sœurs s’apprêtant inchaAllah à se jeter à l’eau. Le voile n’est pas une lubie, une mode, ou encore comme aiment le faire croire nos chers médias et politiques, un tissu avilissant, dégradant, rejetant tout signe de féminité. Car ce n’est pas la féminité que nous refusons (bien au contraire!) mais plutôt l’exhibitionnisme sous sa forme la plus primaire.

La première fois en hijab est une étape importante certes, mais il ne faut pas oublier pour qui et pourquoi nous le faisons. Gardons l’objectif principal en tête: l’agrément du Très Haut. C’est en renouvelant notre intention et notre sincérité que nous ravivons notre cœur et rendons notre action beaucoup plus cohérente, significative et forte.

La première fois en hijab est un jihad en soi, dans son sens le plus juste ; une bataille intérieure, le surpassement de nos craintes, de nos doutes. Une épreuve divine provenant de Celui qui ne veut que notre bien. Une promesse. Un succès. Une délivrance.

 
Il y a quelques mois, nous vous demandions de nous faire partager vos témoignages concernant votre première fois en hijab. Et Allahuma barik nous avons reçu de magnifiques récits de la part de soeurs toutes aussi magnifiques. Aujourd’hui nous les partageons fièrement avec vous, comme une ode à ces soeurs au courage sans faille.
 
Laura raconte :
 
 » Ma première fois en jilbab  j’ai eu un sentiment de bien-être; je me sentais protégée. C’était un moment où les critiques fusaient sur notre belle religion. Un soir je me suis dis pourquoi je serais l’esclave de notre société et pourquoi je suivrais ce que les non croyants veulent faire de moi ? Le lendemain, je me suis levée et j’ai porté le voile, et je ne l’ai plus jamais quitté. Je me vois pas sortir sans mon jilbab aujourd’hui, c’est impensable; Je me sens tellement bien avec, protégée, en phase avec moi même, et surtout pudique. »

 
 
Hala raconte :
 
 » Ma 1ere fois en hijab j’ai ressenti une difficulté à passer le cap malgré que j’ai toujours prié, jeuné, payer ma zakat, bref, j’ai toujours pratiqué ma croyance el hamdoullilah, et ce, car je travaillais et je ne savais pas comment on allait réagir. Un jour je me rends au travail en hijab; depuis 5 ans j ai toujours été la collègue idéale.. et en hijab, je n’étais plus qu’une terroriste (faut savoir que j’ai porté mon foulard vers l’année 2002 peut après le 11/9/2001 ). Quelques mois plus tard, j’étais virée, pour que cela ne semble pas trop flagrant je suppose lol et pour ma part, JE PRIE LE TOUT PUISSANT DE M’AVOIR GUIDÉE ET DE M’AVOIR SORTIE DES TÉNÈBRES, AL HAMDOULILLAH, j’ai jamais été aussi heureuse et fière d’être musulmane et voilée. Je jure que la véritable oppression c’était lorsque je ne le portais pas. « 
 
 
Une autre soeur raconte :
 
 » Ma première fois en hijab  Par Allah c’etait une joie de me sentir différente de celles qui se prétendent être modernes car chez nous la loi s’applique à tout âge , et quelle grande ni’ma d’Allah si ce n’est sa voie ! Al hamdulillah j’ai été touchée par la pudeur de ces femmes portant le voile , ceci avait suscité de la curiosité en moi, je me suis donc renseignée  jusqu’au jour où je me suis arrêté à ce verset 24.31 « Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu´elles rabattent leur voile sur leurs poitrines…  » Malgré les difficultés au sein de ma famille je l’ai mis, c’est ce qui m’a le plus encouragée. Je me suis dis alors comment pourrais-je satisfaire mon Créateur en me rebellant. On me raisonnait pour me faire abandonner, me menaçait… WALLAHI c’était une joie pour moi, parce que j’ai su que c’était des épreuves et ai voulu approfondir mes connaissances sur la religion. 7 à 8 mois après j’ai porté le jilbab et j’ai demandé à Dieu de me guider davantage; subhanAllah 3 mois après j’ai songé à porter le niqab/sitar. Par Allah je me suis jamais senti aussi mieux ! « 
 
 
Umm Houdeyfa :
 
 » Ma première fois en hijab je me suis sentie fière , heureuse de porter ce simple tissu qui a tant de valeur !! Pourtant , j’ai été victime de regards noirs, de réflexions désagréables du genre : « qu’est ce c’est que cet accoutrement ? » Ou « vous avez pas chaud ? » Mais lorsqu’ ALLAH vous soutient, rien ne vous touche car notre but est de ne plaire qu’à ALLAH subhanahu wataala !!!! « 
 
 
Elodie raconte :
 
 » Ma première fois en jilbab, c’était un pas vers Allah, une volonté de changer et un sentiment nouveau de fierté; je me rappelle de cette fois. C’était un saut par dessus l’obstacle au-delà des regards et du préjugé, c’était un désir de piété et  ce, pour celui qui nous a créés. Malgré les tensions survenant dans l’entourage, notre but est l’adoration quels qu’en soient les barrages. Ce fut un tournant pris, pour me rapprocher de Lui; c’était bien ça la délivrance, et non le semblant de liberté avant de le porter. Allah m’a guidée et je me tiens à cette lance. Ce qu’on pouvait bien en penser…quelle importance ? Un fardeau effacé, un éloignement du péché, un ordre d’Allah à exécuter; une prise de conscience dont les conséquences, ne peuvent être que récompenses. Al hamdoullilahi rabbi lalamin « 
Fraternellement,
R.ENA
 



4 réponses à “Ma première fois en hijab et jilbeb”

  1. Soufi dit :

    j’ai bien recu ma commande(jupe) qui fut très bien présentée,la jupe est excellente et de très bonne qualité.je vous remercie et je n’hesiterai pas a recommander très prochainement.

  2. Al Hamdulillah, nous sommes heureux de vous donner satisfaction,Restez connectée avec nous et à très bientôt incha Allah.

  3. salma dit :

    salam oualaykom akhawati.
    je voulais savoir quand le jilbab (makkah 2Nidaà)va étre disponible dans toute les couleurs parce que je vois qu’il ya juste le noir
    jazakumu allahu khayran

  4. Wa aleykoum salam oukhty. Le jilbab Nidaa n’est disponible qu’en Noir. En revanche si tu souhaites le même style de jilbab, je te conseille le jilbab Makkah II manches lycra qui est ici : http://www.almoultazimoun.com/fr/jilbab-deux-pieces/2125-jilbab-makkah-ii-manches-lycra.html
    Wa Salam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

YOU MAY LIKE

A propos de nous